Le métier d’éducateur spécialisé

  • Le métier d’éducateur spécialisé

L’éducateur spécialisé a pour mission d’assurer un accompagnement éducatif et d’instaurer une relation de confiance, avec la personne, pour entrer dans une démarche professionnelle.

Il évalue les besoin d'accompagnement et d'adaptation de chaque personne. Le professionnel doit être dans l’écoute, pour identifier les obstacles et évaluer les potentiels.

Vous cherchez à préparer le concours d'éducateur ? Cours Minerve peut vous aider efficacement à obtenir votre concours d'entrée en école. Demandez à recevoir une documentation gratuite ! Etudiez de chez vous à votre rythme et sans contrainte !

Les tâches et le rôle de l’éducateur spécialisé

L’éducateur spécialisé doit s’adapter au public, qu’il accompagne : personnes handicapées, mineurs en danger, délinquants, personnes déficientes intellectuelles, en proie à des addictions, issues de l’immigration...

Assurer un cadre de vie

L’éducateur est le garant du respect des règles essentielles de la vie en société et au sein de l'établissement. En internat ou en milieu ouvert, il aide à structurer la vie des personnes accompagnées. Des points importants sont abordés par l’éducateur comme le respect des horaires, l’usage de la politesse, la citoyenneté, les droits et les devoirs, le respect de soi-même et de l'autre.

Accompagner les actes et les gestes du quotidien

Avec une aide à domicile ou un accompagnant éducatif et social (AES), l’éducateur spécialisé veille aux besoins primaires de la personne : hygiène, alimentation, image de soi, apprentissage des tâches ménagères, cuisine, aménagement du cadre de vie… Il est présent pour toutes les démarches administratives : suivi médical, gestion budgétaire et bancaire. L’éducateur orchestre les interventions des différents professionnels, pour une prise en charge globale de la personne.

Animer des activités

Avec des membres de l’équipe, l’éducateur peut mettre à disposition des compétences artistiques, sportives, manuelles ou d'expression. Ces activités permettent une réelle stimulation des personnes accompagnées dans un contexte de loisirs.

Le travail en équipe pluridisciplinaire

En tant que référent, l’éducateur spécialisé participe au projet éducatif, social et de soins de chaque personne accompagnée. Il travaille en collaboration avec de nombreux professionnels, dont il coordonne leurs interventions. Bien que leur finalité soit commune, leurs actions seront différentes selon les projets individuels des personnes accueillies ou prises en charge.

Dans le secteur de l’enfance et du handicap, le professionnel collabore avec des éducateurs de jeunes enfants, des moniteurs-éducateurs, des accompagnants éducatifs et sociaux et des éducateurs techniques spécialisés.

Dans le domaine de l’insertion, du handicap mental ou des addictions, l’éducateur travaille en partenariat avec des assistants de service social, des conseillers en économie sociale et familiale, des délégués à la tutelle, des aides à domicile et des techniciens de l'intervention sociale et familiale.

L’éducateur est amené à échanger dans le corps médical et paramédical : médecin, psychiatre, psychologue, kinésithérapeute, ergothérapeute, orthophoniste, psychomotricien, psychiatre, infirmier, auxiliaire de puériculture…

Accessible sans diplôme
Besoin d'être guidé ?
Demandez à être contacté par un conseiller Cours Minerve par téléphone pour étudier votre situation et recevoir une documentation

Les différents lieux d’exercice de la profession d’éducateur spécialisé
Lieux de travail éducateur spécialisé

L’éducateur spécialisé peut travailler dans de nombreux établissements, quelque soit le domaine :

La prise en charge d’adultes en difficulté

  • ACT (appartement de coordination thérapeutique) pour l’accueil de personnes atteints de troubles psychiques, de maladies chroniques ou en proie à l’addiction et la toxicomanie.
  • CADA (centre d'accueil pour demandeurs d'asile) pour l’accueil de personnes étrangères.
  • CHRS (centre d'hébergement et de réinsertion sociale) pour l’accueil de personnes en grande précarité et en recherche de réinsertion.
  • CMP (centre médico-psychologique) pour des consultations de suivi d'adultes en souffrance psychologique.
  • CTJ (centre thérapeutique de jour) pour l’accueil d'adultes nécessitant des soins psychiatriques.

La protection de l’enfance

  • AEMO (service d'assistance éducative en milieu ouvert) pour le suivi de mineurs en danger.
  • FDE (foyer départemental de l'enfance) et MECS (Maison d'enfants à caractère social) pour l’accueil de mineurs en danger. Le SAU (service d'accueil d'urgence) est dédié à l’accueil d’urgence.
  • SIOE (service d'investigation et d'orientation éducative). Sur demande du juge des enfants, l’éducateur est chargé d’une investigation et remet apport d'enquête au juge sur les risques.

Enfance et handicap

  • CAMSP (Centre d'action médico-sociale précoce) pour des consultations de suivi des futurs parents et de jeunes enfants de 0 à 6 ans.
  • CMPP (centre médico-psycho-pédagogique) pour les enfants et les adolescents en souffrance psychique ou avec des troubles de l'apprentissage.
  • IME (institut médico-éducatif) pour accueil d'enfants et d’adolescents de 0 à 20 ans atteints de déficience intellectuelle et IMP (Institut médico-pédagogique) pour les 6/14 ans.
  • ITEP (Institut thérapeutique éducatif et pédagogique) pour l’accueil d'enfants ayant des troubles du comportement.

Adultes et handicap

  • ESAT (établissement et services d'aide par le travail) pour l’insertion professionnelle d’adultes handicapés.
  • IMPRO (Institut médico-professionnel) accueil de personnes déficientes intellectuelles de plus de 14 ans.
  • MAS (maison d'accueil spécialisée) pour l’accueil d'adultes gravement handicapés.
  • SAVS (Service d'Accompagnement à la Vie Sociale) et SESSAD (service d'éducation spécialisée et de soins à domicile) pour le suivi des personnes en situation de handicap à domicile.
Les qualités de l’éducateur spécialisé
Qualités éducateur spécialisé

L’éducateur spécialisé doit avoir des savoir-être inhérents à cette profession. Le choix de la profession d’éducateur spécialisé dépend du parcours de vie, des choix individuels et de la personnalité.

La capacité d'écoute est la qualité n°1 que le professionnel doit avoir, pour construire et gérer la relation éducative.

Grâce à l’observation et à l’analyse, l’écoute peut être active, en apportant une valeur ajoutée.

Le respect de l’individualité est essentiel pour un éducateur spécialisé. La bienveillance et l’empathie sont de rigueur pour comprendre le parcours de vie de la personne, respecter ses choix, son intimité et encourager la personne à progresser.

La distance professionnelle est nécessaire pour un éducateur spécialisé, d’autant plus que ce dernier accompagne et guide la personne dans son parcours de vie.

Il est donc essentiel de réguler son implication personnelle et rester professionnel, malgré la charge émotionnelle que peuvent induire certaines situations.

Votre expert du secteur social

Durée de la préparation, méthodologie, mode d’évaluation, facilités de paiement en fonction de votre budget … EN SAVOIR PLUS