La formation d'éducateur

La formation pour le métier d’éducateur est similaire à toutes les formations du secteur sanitaire et social : elle est ponctuée de cours théoriques et de stages.

Les éducateurs ont ainsi des bases solides pour leurs stages sur le terrain.

Comment se déroule précisément la formation d’éducateur ?

La formation pour exercer le métier d'éducateur est dense et complète. Des écoles aux quatre coins de la France proposent cette formation professionnalisante, sur trois ans. Elle varie en fonction de la spécialité choisie par le futur éducateur.

1/ La formation d’éducateur spécialisé :

Elle est composée d’une formation théorique de 1450 heures, avec 4 compétences de formation ou modules, balayant tout le métier d’éducateur :

Formation éducateur

• Communication professionnelle en travail social :

  • coordination : 125 heures
  • travail en équipe pluridisciplinaire : 125 heures

• Implication dans les dynamiques partenariales, institutionnelles et interstitutionnelles :

  • travail en réseau et partenariat: 125 heures
  • implication dans les dynamiques institutionnelles : 125 heures

• Accompagnement éducatif spécialisé et social : 450 heures

• Conception et conduite de projet éducatif spécialisé :

  • participation à l’élaboration et à la conduite du projet éducatif spécialisé : 300 heures
  • conception du projet éducatif spécialisé : 200 heures.

La formation comprend une grande partie pratique de 2100 heures de formation (60 semaines) comprenant un stage de 28 à 36 semaines et deux stages cliniques de 8 semaines minimum.

A la fin de ces trois années d’études, le candidat est dans l’obligation de valider toutes ces compétences de formation, ainsi que les différents stages cliniques pour obtenir le Diplôme d’Etat d’Educateur Spécialisé (DEES).

2/ La formation d’éducatrice de jeunes enfants

La formation en école d’éducatrices de jeunes enfants comprend 1500 heures d’enseignements théoriques et 2100 heures d'enseignements pratiques, sous la forme de quatre stages dans différentes structures en lien avec la petite enfance (crèches, pédiatrie, Protection Maternelle Infantile, …).

La formation théorique est réparties en 4 domaines de formation :

  • Accueil et accompagnement du jeune enfant et sa famille (400 heures) : connaissance du jeune enfant et son environnement, méthodologie, accompagnement des familles.
  • Action éducative en direction du jeune enfant (600 heures) : méthodologie, prévention et intervention, conception et mise en place d’un projet éducatif, connaissance et accompagnement du jeune enfant dans son développement.
  • Communication professionnelle (250 heures) : dynamique de la communication avec les familles, l’équipe, les partenaires économiques, éducatifs et sociaux, dynamique participative, dynamique de l’organisation, méthodologie.
  • Dynamiques institutionnelles, interinstitutionnelles et partenariales (250 heures) : organisation administrative en Europe et en France, méthodologie, politiques familiales et en direction de la petite enfance, connaissance des institutions et acteurs concourant à l’accueil et à la prise en charge du jeune enfant et sa famille.

A l’issue de la formation et après avoir validé ces différents enseignements, la candidate obtient son Diplôme d’Etat d’Educatrice de Jeunes Enfants (DEEJE), délivré par le ministère chargé des affaires sociales.

3/ La formation d’’éducateur technique spécialisé

La formation d’éducateur technique spécialisé est constitué d’un enseignement théorique, de quatre domaines de formation :

  • Accompagnement social et éducatif spécialisé (350 heures)
  • Organisation de l’environnement du travail et de la gestion de la production (250 heures)
  • Travail en équipe pluridisciplinaire (200 heures)
  • Implication dans les dynamiques professionnelles (200 heures)

En plus de ces cours théoriques, l’éducateur technique spécialisé doit pratiquer de nombreux stages pratiques (1960 heures) pour valider son Diplôme d’Etat d’Educateur Technique Spécialisé.

Comment financer la formation d’éducateur ?

Quelque soit la spécialité choisie, la formation pour devenir éducateur est payante. Son coût minimal est d’environ 2100 euros les trois années, c’est-à-dire 600 euros l’année d’étude et 300 euros de frais de scolarité.

Afin d’obtenir une aide pour le financement de la formation, les candidats peuvent se renseigner auprès de ces différents organismes :

  • Conseil Général ou Régional. Ainsi, une bourse peut-être versée au candidat, selon certaines conditions de ressources.
  • La Mission Locale pour les jeunes ayant moins de 26 ans
  • Fongécif pour les salariés
  • L’allocation de formation professionnelle allouée par pôle emploi pour les demandeurs d’emploi.
  • Pour le candidat dont les ressources des parents ne dépassent pas un certain seuil, il est possible d’obtenir une bourse d’étude.

Liste des écoles d’éducateurs en France

De nombreuses écoles publics ou privés d’éducateurs spécialisés, d’éducatrices de jeunes enfants ou d’éducateurs techniques spécialisés existent en France.

Liste des écoles d’éducateurs spécialisés

  • Provence Alpes Cote d’Azur: Institut d’Enseignement Supérieur de Travail Social (06 Nice), Institut Régional du Travail Social, Institut Méditerranéen de Formation (13 Marseille)
  • Bourgogne : IRTESS (21 Dijon)
  • Bretagne : AFPE Saint-Brieuc- Centre Louis Guilloux (22 Saint-Brieuc), IRTS Lorient- Pôle de Formations Sanitaires et Sociales (56 Lorient), AFPE Rennes- Centre Emmanuel Mounier (35 Bruz)
  • Franche-Comté : Institut Régional du Travail Social de Franche- Comté (25 Besançon)
  • Aquitaine : Centre de Formation au Travail Sanitaire et Social (24 Bergerac), Institut Régional du Travail Social d’Aquitaine (33 Talence), Institut du Travail Social Pierre Bourdieu (64 Pau), Association pour la formation en milieu rural (64 Ustaritz)
  • Languedoc-Roussillon : Institut de Formation aux Métiers Educatifs (30 Nîmes), Institut Régional du Travail Social du Languedoc-Roussillon (34 Montpellier)
  • Centre : Institut du Travail Social (37 Tours), École Régionale du Travail Social (45 Olivet)
  • Rhône- Alpes : École Santé Social Sud-Est (26 Valence), Institut de Formation de Travailleurs Sociaux (38 Echirolles), Institut Régional et Européen des Métiers de l’Intervention Sociale (42 Firminy)
  • Pays de Loire : IFRAMES (44 Rezé), IFRAMES (49 Angers)
  • Champagne-Ardennes : Institut Régional du Travail Social de Champagne- Ardennes (51 Reims)
  • Lorraine: Institut Régional du Travail Social de Lorraine (54 Nancy et 57 Metz)
  • Nord Pas de Calais : Ecole d’éducateurs spécialisés de Lille (59 Lille), IUT B de Lille III (59 Tourcoing), AFERTES- Centre de Formation et de Recherche en Travail Educatif et Social (62 Arras)
  • Auvergne : EPIRES (63 Clermont-Ferrand), Unité de Formation de Travailleurs Sociaux (63 Vic Le Comte)
  • Alsace : Ecole Supérieure en Travail Educatif et Social (67 Strasbourg), Institut Supérieur Social de Mulhouse (68 Mulhouse)
  • Ile de France : Ecole de Formation Psycho-Pédagogique, Ecole Supérieure de Travail Social, Centre de Formation Saint-Honoré, Institut Régional du Travail Social Paris-Ile-de-France (75 Paris)
  • Haute Normandie : IRTS Basse-Normandie (14 Herouville-Saint-Clair), Institut du Développement Social (76 Canteleu), Institut de Formation d’Educateurs de Normandie (76 Le Havre)
  • Picardie : I.R.F.F.E- Unité Pédagogique de Beauvais (60 Beauvais), Institut Régional de Formation aux Fonctions Éducatives (80 Amiens)
  • Poitou-Charente : Institut Régional du Travail Social du Poitou-Charente (86 Poitiers)
  • Limousin : Institut Régional de Formation d’Educateurs (87 Isle)
  • Dom-Tom : Institut Régional de Développement du Travail Social (97 Cayenne), Institut de Formation aux Métiers Educatifs, Sanitaires et Sociaux (97 Saint-Joseph- Martinique), Institut Régional du Travail Social de L’Ile de la Réunion (97 Saint-Benoît- La Réunion).

Liste écoles d’éducatrices de jeunes enfants

  • Provence Alpes Cote d’Azur : IESTS - Centre de Formation d’Educateurs (06 Nice), Institut Régional du Travail Social (13 Marseille)
  • Bourgogne : Institut Régional Supérieur du Travail Educatif et Social (21 Dijon)
  • Bretagne : A.F.P.E Saint-Brieuc - Centre Louis Guilloux (22 Saint-Brieuc), A.F.P.E Rennes- Centre Emmanuel Mounier (35 Rennes)
  • Franche-Comté : IRTS de Besançon (25 Besançon)
  • Midi-Pyrénées : Institut Saint-Simon - Centre Régional de Formation aux Métiers Educatifs et Sociaux, Institut de Formation, Recherche, Animation, Sanitaire et Social (31 Toulouse)
  • Aquitaine : Institut Régional du Travail Social (33 Talence)
  • Languedoc-Roussillon : Institut Régional du Travail Social (34 Montpellier)
  • Centre : Institut du Travail Social (37 Tours)
  • Rhône-Alpes : IFTS Echirolles (38 Echirolles), École de Service Social du Sud-Est (69 Lyon)
  • Pays de Loire : Centre de Formation d’Educateurs de Jeunes Enfants (44 Nantes), École Normale Sociale de l’Ouest - Unité Pédagogique Angevine (49 Angers)
  • Champagne Ardennes : Institut Régional du Travail Social (51 Reims)
  • Lorraine : Institut Régional du Travail Social (54 Nancy et 57 Metz)
  • Nord Pas De Calais : Centre Régional de formation de la Petite Enfance (59 Lille), Institut Régional du Travail Social (62 Arras)
  • Auvergne : EPIRES (63 Clermont-Ferrand)
  • Alsace : Centre de Formation d’Educateurs de Jeunes Enfants (67 Strasbourg et 68 Mulhouse)
  • Ile de France : Institut Régional du Travail Social, École de formation psycho-pédagogique, l’Horizon, Centre de Formation Saint-Honoré (75 Paris), Institut du Travail Social et de Recherche Sociale (92 Montrouge), Institut Supérieur d’Intervention Sociale Ile-de-France (93 Neuilly-Sur-Marne), Centre d’Etudes et de Recherche pour la Petite Enfance (93 Aubervilliers)
  • Haute Normandie : IDS-IRTS de Normandie (76 Canteleu), Institut de Formation d’Educateur de Normandie (76 Le Havre)
  • Picardie : Institut Régional de Formation aux Fonctions Éducatives (80 Amiens)
  • Poitou Charente : Institut Régional du Travail Social (86 Poitiers)
  • Limousin : Institut Régional de Formation d’Educateurs (87 Isle)
  • Dom-Tom : Institut Régional de Développement du Travail Social (97 Cayenne), Institut de Formation aux Métiers Educatifs Sanitaires et Sociaux (97 Le Lamentin- Martinique), CREAI de la Réunion (97 Saint-Paul), IRTS de la Réunion (97 Saint-Benoît).

Liste écoles d’éducateurs technique spécialisé

  • Bourgogne : Institut Régional Supérieur du Travail Educatif et Social (21 Dijon)
  • Bretagne : AFPE Centre Louis Guilloux (22 Saint-Brieuc), Institut Régional du Travail Social de Bretagne- Antenne du Finistère (29 Guipavas), Institut pour le travail éducatif et social (29 Gouesnou), Institut Régional du travail social de Bretagne (35 Rennes)
  • Franche-Comté : Institut Régional du Travail Social (25 Besançon)
  • Midi-Pyrénées : Institut Saint-Simon (31 Toulouse)
  • Aquitaine : Institut Régional du Travail Social d’Aquitaine (33 Talence), Institut du Travail Social (64 Pau)
  • Languedoc-Roussillon : Institut Régional du Travail Social du Languedoc-Roussillon (34 Montpellier)
  • Centre : Institut du Travail Social (37 Tours), Ecole Régionale du Travail Social (45 Olivet)
  • Rhône- Alpes : Institut du Travail Social (69 Caluire-et-Cuire)
  • Pays de Loire : Institut Formation Recherche Animation Métiers Educatifs et Sociaux (49 Angers)
  • Champagne Ardennes : Institut Régional du Travail Social (51 Reims)
  • Lorraine : Institut Régional du Travail Social de Metz (57 Ban-Saint-Martin)
  • Nord Pas de Calais : Institut Régional du Travail Social (59 Loos)
  • Auvergne : Institut de Formation de personnels socio-éducatifs (63 Clermont-Ferrand)
  • Alsace : Ecole Supérieure en Travail Educatif et Social (67 Strasbourg)
  • Ile-de-France : Ecole Supérieure de Travail Social (75 Paris), ITRS Ile-de-France Montrouge Neuilly-sur-Marne (92 Montrouge)
  • Haute Normandie : Institut du Développement Social (76 Canteleu)
  • Picardie : Institut Régional de Formations Fonctions Éducatives (80 Amiens)
  • Poitou Charente : Institut Régional du Travail Social (86 Poitiers)
  • Limousin : CFA de l’Institut Régional de Formation d’Educateurs (87 Isle)

Comment l’éducateur obtient-il son premier poste ?

A l’issue de la formation d’éducateur, toute personne exerçant dans la fonction publique débute avec le statut stagiaire.

Ce dernier est titularisé après avoir acquis de l’expérience professionnelle au sein de l’établissement.

En tant qu’éducateur titulaire, un contrat à durée déterminée de remplacement lui sera proposé. Un recrutement en contrat à durée indéterminée est généralement conclu, suite à ce CDD.